ETATS D’URGENCE

20 septembre 2003 : Forums publics / Programme

Journée interprofessionnelle / Accès libre / Grande Halle de la Villette, Paris

Le 20 septembre, les forums proposeront une réflexion transversale à tous les champs de la culture et croiseront les paroles d’artistes, de sociologues, de journalistes ou d’acteurs culturels. Un forum s’interrogera sur l’apparition et les conséquences des différentes entraves économiques à la production et à la diffusion, tandis qu’un autre tentera à partir de témoignages de dresser le portrait des artistes, de ce qu’ils sont et vivent au quotidien.

PROGRAMME

SALLE BORIS VIAN

10h30 - 13 h. : Les entraves économiques à la production et à la diffusion
sous la direction de Christophe Kantcheff (journaliste, Politis) et d’Elisabeth Caillet (Collectif Culture)
Intervenants : Sylvie Blocher, artiste ; Eric Corne, artiste et directeur du Plateau ; Veerle Dobbeiler (sous réserve) ; Elisabeth Faublée ; Dominique Marchès, directeur Centre d’Art de Chamarande ; Alain Quemin, sociologue ; François Rouet, département des études et de la prospective ; Nathalie Roux (sous réserve) ; Dominique Sagot-Duvauroux ; Catherine Sentis (sous réserve) ;

14h30 - 18 h : Paroles d’artistes - Portraits d’artistes ( programme évolutif)
sous la direction d’Arnaud Laporte (journaliste, Emission Multipistes), en partenariat avec France Culture

SALLE CHARLIE PARKER

(Sous réserve de confirmation pour un certain nombre d’intervenants)

APPEL A TOUS LES ARTISTES ET ACTEURS CULTURELS, DE TOUTES DISCIPLINES

Avec la complicité du Groupe Reflex(e), trois tribunes inviteront l’ensemble des artistes et des acteurs de toutes les disciplines à réfléchir, face aux menaces qui pèsent sur l’ensemble du secteur culturel, à la refondation du service public de la culture. En clôture des rencontres, la FRAAP et Reflex(e) appelleront à la création d’un Parlement pour la démocratie culturelle et artistique.

Il s’agit d’associer à cette réflexion historique les artistes et acteurs culturels de toutes disciplines qui souhaitent se poser ensemble la question de la place de l’artiste dans notre société.

PROGRAMME

11h00 - 12h30 : Tribune 1 : Précarité. Un statut pour les artistes ?

- Introduction slammée par le collectif 129 H : « Je ne veux plus… » (déclamation slammée sur « tout ce que nous ne voulons plus »).
Présentation des débats : Katerine Louineau (plasticienne) et Laurent Grisel (REFLEX(E) / Parlement pour la Démocratie culturelle et artistique).

Interventions : Michaël Batz (metteur en scène écossais), Stéphanie Gemarski (la Fédurok,) Jérôme Tisserand (Précaires associés de Paris, participant de la Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France, Anne Rambach (auteur des « Intellos précaires » ), un représentant des plasticiens québécois, Michel Azama (Écrivains associés du théâtre, sous réserve), J-Christophe Poisson (Ban public), Bruno Boussagol (Brut de béton prod.), Claude Bagoe (réalisatrice).
Synthèse et appel à l’action : Laurent Grisel.

14h - 15h30 : Tribune 2 : Marchandisation. L’avenir de la culture ?
- Introduction slammée par le collectif 129 H : " Je ne veux plus… "
Modérateur : Aline Pailler (journaliste, France Culture)
Présentation des débats : Michel Thion.(poète, (REFLEX(E)/Parlement pour la démocratie culturelle)
Interventions : Marc Le Glatin (ATTAC culture), Annie Pourre (CCOMC), Jean-Pierre Moreux (SFA), Christopher Yggdre (Les périphériques vous parlent, co-errances), Jean-Henri Roger (SRF) (sous réserve), Benoît Eugène (sociologue), Marie-José Mondzain (philosophe et chercheuse) et Angel Vergara (performer).
Synthèse et appel à l’action : Michel Thion.

16h - 18h30 : Tribune 3 : Service public. Quelle refondation ?
- Introduction slammée par le collectif 129 H : " Je ne veux plus…"
Modérateur : Thierry Pariente (directeur de THÉCIF et membre de REFLEX(E)).
Présentation : Antoine Perrot ( plasticien, président de la FRAAP) et Nicolas Roméas (directeur de Cassandre), tous deux membres de REFLEX(E).
Interventions : Robert Abirached (auteur, ancien directeur du Théâtre au ministère de la Culture), Fabien Barontini (directeur du Festival Sons d’hiver) , Jean-Louis Sagot-Duvauroux (philosophe et dramaturge), Marie -Pierre de la Gontrie (vice-présidente de la région Ile-de-France à la Culture), Jean Caune (vice-président de la communauté d’agglomération de Grenoble), Patrick Champagne (sociologue).
Synthèse et appel à l’action : Nicolas Roméas.

18h00 - 18h30.
Présentation des axes de travail du Parlement pour la démocratie culturelle et artistique.
Valérie de Saint Do (Cassandre / Horschamp), Gilles Sert (acteur culturel), Laurent Grisel (écrivain).

Clôture : Antoine Perrot, président de la FRAAP


POUR UNE DÉMOCRATIE CULTURELLE ET ARTISTIQUE

Quel avenir pour le service public de la culture dans notre pays ?

Quelle refondation des rapports art/société ?

Face aux menaces pesant sur l’ensemble du secteur culturel et artistique :

- la fragilisation annoncée de tous les acteurs des arts vivants, sur le modèle de la précarité que subissent déjà les plasticiens,
- les menaces pesant sur l’architecture et l’archéologie, la concentration sans précédent de l’édition et de la distribution au sein de grands groupes privés,
- les coupes sombres dans les budgets culturels et sociaux de l’Etat et des collectivités territoriales,
- la décentralisation en forme de désengagement de l’Etat,
- les menaces que fait peser l’OMC sur les politiques publiques de soutien à la création dans le cadre de l’accord général sur le commerce et les services.

IL EST URGENT D’OUVRIR UN GRAND DEBAT AUTOUR DE L’AVENIR DES POLITIQUES CULTURELLES ET LA PLACE DE L’ART DANS LA SOCIÉTÉ.

Programme du 20 septembre 2003

Planning à télécharger, cliquez dessus Fichier PDF/3.9 ko. 01/09/2003.

AccueilRéseauLes rencontres annuelles interassociativesLes 1 ères Rencontres. Paris 200320 septembre 2003 : Forums publics / Programme

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

54bis rue David d'Angers
75019 Paris

Téléphone Work 09 84 44 26 98

Téléphone Work 06 51 64 79 77