CRAC : communiqué pour l’art et la culture et contre le front national

Pas de société démocratique sans arts et sans culture
Le Collectif régional arts et culture (Nord-Pas-de-Calais) appelle à voter aux élections régionales de 2015

Depuis plus d’un an les acteurs artistiques et culturels de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ont travaillé, au sein du Collectif régional arts et culture (CRAC Nord-Pas-de-Calais-Picardie) à l’analyse des politiques culturelles des deux régions actuelles et à la formulation de propositions pour l’avenir.
Ces propositions ont été formalisées dans un Livre blanc remis aux candidats aux élections régionales.

Ces candidats ont été invités à débattre sur ces propositions le 28 septembre dernier devant près de 400 personnes.
Les représentants des listes Le Rassemblement (Europe Écologie les Verts, Parti de Gauche, Nouvelle Donne, Nouvelle Gauche Socialiste), L’Humain d’abord (PC), Pour vous (PS), Avec Xavier Bertrand (Les Républicains, Modem, UDI) se sont engagés sur les points suivants :
un moratoire sur l’année 2016 sur les budgets culturels
la co-construction des politiques publiques des arts et de la culture
le déploiement d’un plan ambitieux de développement des crédits
alloués aux arts et à la culture.

Pour les élections à venir nous affirmons qu’il n’y a pas de société démocratique sans arts et sans culture.
Pour que notre région, particulièrement jeune et fortement touchée par le chômage, l’illettrisme et les inégalités, soit un territoire de développement social, éducatif, artistique et culturel, nous devons nous engager.
Au quotidien sur les territoires, les acteurs artistiques et culturels s’attellent à faire découvrir des formes et idées nouvelles et à valoriser les territoires en menant des actions à destination de publics éloignés de la culture, en pratiquant une politique tarifaire accessible au plus grand nombre tout en favorisant les développements économique et culturel des bassins de vie. Ces actions permettent d’ouvrir les esprits, de confronter les individus à l’autre, à la complexité du monde.
Compréhension du monde qui est le préalable à ce que chaque individu puisse construire son chemin de vie dans le monde d’aujourd’hui, tout en étant conscient du destin collectif auquel il est lié.
Plus que jamais, les citoyens, les artistes, les programmateurs doivent pouvoir partager une liberté d’expression, de regard et de parole.
Plus que jamais, les lieux de culture sont ouverts à tous, sont des espaces de connaissance, de rencontre, de débat, de fabrique permanent de sens, de lien social et politique.
Plus que jamais, nous pensons que l’art est nécessaire. Pour connaître l’histoire, interroger le présent, imaginer l’avenir. Pour que la diversité demeure, il est vital que la puissance publique soutienne des démarches artistiques et culturelles irréductibles aux seules lois du marché.

Les responsabilités des régions sont nombreuses en matière de politique culturelle : par leur contribution directe, leur capacité de concertation avec les autres collectivités, leur rôle d’aménagement et de développement humain des territoires, de la commune à la communauté européenne.
C’est pourquoi, nous invitons les citoyens à participer aux scrutins régionaux, à considérer les projets artistiques et culturels au même titre que les autres projets de service public, à considérer les projets régionaux comme des projets de société.
Et considérant que nos valeurs sont incompatibles, le Collectif régional arts et culture appelle à faire barrage au Front National.

Car le Front National trompe les gens.
Au nom de sa lutte généralisée contre « les élites », le Front National se définit comme expert sachant ce qui est bien pour le public, sachant ce qu’est l’art, la culture de « qualité ».
Il refuse la diversité culturelle. Il oppose et hiérarchise différentes expressions artistiques et qualifie « d’ineptie » et « d’art dégénéré » la création contemporaine.
Ce que propose le Front National est de borner, fermer, exclure les citoyens de la production d’idées nouvelles. C’est une approche éminemment antipopulaire qui dénie tout avenir précisément aux personnes qui sont aujourd’hui les plus exclues de notre société.

Comment construire une vision d’avenir sur de telles bases ?
PAR NOTRE VOTE, nous pouvons refuser le repli identitaire, la préférence régionale et nationale, la libéralisation des services publics et la censure.

PAR NOTRE VOTE, nous pouvons choisir l’égalité des territoires, la liberté de créer et de diffuser, la diversité des expressions artistiques et le dialogue culturel dans l’altérité, pour une région ouverte sur l’Europe et sur le monde.

Nous lançons une vaste campagne sur les réseaux sociaux avec le logo présenté ci-dessus.
Nous invitons chacun à se l’approprier et à le diffuser largement.

Le Collectif régional arts et culture Nord-Pas-de-Calais-Picardie
collectifregionalartsetculture chez gmail.com

PDF - 904.8 ko

CRAC : communiqué pour l’art et la culture contre le front national

AccueilChantiersÉlectionsÉlections Régionales 2015CRAC : communiqué pour l’art et la culture et contre le front (...)

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

54bis rue David d'Angers
75019 Paris

Téléphone Work 09 84 44 26 98

Téléphone Work 06 51 64 79 77