État des lieux synthétique sur la documentation relative à la situation des associations d’artistes plasticiens au Canada

Voici un rapide état des lieux de la documentation et une présentation de certains des acteurs oeuvrant à la promotion et à la défense des associations d’artistes plasticiens.

Bien que se différenciant de la situation française notamment en termes de structuration professionnelle et de politiques de soutien au secteur des arts visuels, le Canada peut être pour un certain nombre d’entre nous une source d’information et de ressources intéressantes.

L’ARCA – Artist-Run Centres and Collectives Conference (appelée également CCCAA - Conférence des collectifs et des centres d’artistes autogérés) a été créé en 2005 et regroupe les 9 principales associations canadiennes de centres d’artistes autogérés. Parmi les activités de l’ARCA : un répertoire en ligne des collectifs et centres d’artistes autogérés du Canada (lien direct), une rencontre biennale nationale de centres d’artistes autogérés (dont la prochaine aura lieu en octobre 2017), une étude menée en 2010 sur les conditions de travail dans le réseau des centres d’artistes autogérés (Lien vers l’étude).

L’Alliance pour les arts visuels (dont est membre l’ARCA) regroupe des organismes nationaux en arts visuels, arts médiatiques et en métiers d’art. Elle a publié en 2012 une analyse critique de la documentation existante sur les arts visuels au Canada (Lien vers l’étude).

Le RCAAQ - Regroupement des Centres d’Artistes Autogérés du Québec - est l’un des membres de l’ARCA. Fondé en 1986, il regroupe 69 centres d’artistes, soit 2250 artistes et travailleurs culturels. Parmi les activités du RCAAQ :

  • le portail Réseau Art actuel, dédié à la promotion de l’art actuel et contemporain et qui recense l’actualité du secteur au Québec, au Canada et sur la scène internationale,
  • un service de formation professionnelle pour les salariés des centres d’artistes autogérés,
  • des études : en 2003 sur l’accueil d’artistes en résidence dans les centres d’artistes du Québec et du Canada (Lien vers l’étude) et en 2005 sur les emplois des centres d’artistes autogérés du Québec, membres du RCAAQ (Lien vers l’étude). Le RCAAQ, réseau ami de la FRAAP, est notamment intervenu lors des Rencontres 2012 de notre fédération à Flers.

La documentation relative aux centres d’artistes autogérés émane également du Conseil des arts du Canada qui a financé quelques études :

- en 2015 un portrait de 75 centres d’artistes autogérés au Canada, ayant obtenu des subventions récurrentes du service des arts visuels du Conseil des arts (Lien vers ce portrait)

- en 2013 le « Profil statistique des artistes et des travailleurs culturels au Canada » portant sur l’année 2011 (Lien vers l’étude)

- « Les bénévoles et donateurs des organismes artistiques et culturels du Canada en 2013 » (Lien vers l’étude)

- en 2012 sur le rôle et la place des centres d’artistes autogérés (Lien vers l’étude en ligne « Le rôle distinct des centres d’artistes autogérés dans l’écologie des arts visuels »)

Si vous souhaitez davantage d’informations sur cette documentation réunie au sujet du Canada, vous trouverez ici une présentation plus précise d’un certain nombre d’acteurs du secteur des arts visuels au Canada.

Et pour poursuivre cette présentation synthétique, vous pouvez également consulter l’article que le CAAP (Comité des Artistes Auteurs Plasticiens, organisation française) avait consacré aux syndicats d’artistes des arts visuels, le RAAV et CARFAC (Lien vers l’article « La belle victoire des syndicats d’artistes auteurs québécois et canadiens ! »)

topo canada

Fichier PDF/94.6 ko. 19/12/2016.

AccueilChantiersArts visuelsÉtat des lieux synthétique sur la documentation relative à la (...)

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

54bis rue David d'Angers
75019 Paris

Téléphone Work 09 84 44 26 98

Téléphone Work 06 51 64 79 77