Rencontres nationales projets artistiques et culturels en milieu rural - 17 & 18 mai 2017 Saint-lizier - couserans

Publié le 25/04/2017

par coordination

Partagez

Ces rencontres nationales s’inscrivent dans une dynamique initiée depuis une dizaine d’années par la FEDELIMA autour de la thématique « culture, proximité et ruralité ».

En 2015, ce groupe de travail s’est ouvert aux adhérents de l’Ufisc, Themaa, la Fédération nationale des arts de la rue, et au CNV, le faisant évoluer vers un groupe pluridisciplinaire et multi-partenarial en écho aux réalités des synergies nécessaire à la vitalité culturelle, mais pas que, des territoires ruraux.
Ainsi au fil des années, nous avons pu, entre autres, explorer et partager les spécificités des projets culturels en milieu rural, les nécessités et enjeux de la coopération sur les territoires ruraux mais aussi les contributions des acteurs culturels pour un dialogue renouvelé entre zones rurales et centres urbains… (cf. www.ruralite.fedelima.org)
Ces rencontres, sont l’occasion de moments privilégiés d’échange et de réflexion entre des acteurs culturels venus de toute la France qui animent des projets culturels des territoires à dominante rurale, des réseaux professionnels, des chercheurs, des élus, des techniciens et une diversité d’acteurs locaux (associations culturelles, centres sociaux, collectifs, établissements scolaires, élus...), des rencontres pour partager et construire ensemble d’autres mondes possibles et les projets culturels des territoires
de demain.
Aussi, en mai prochain à Saint-Lizier, nous axerons nos réflexions, analyses et partages d’expériences sur le projet culturel de territoire, quels sont les facteurs qui le définissent, l’incarnent, font le lien avec les personnes qui vivent ce territoire ou encore ses enjeux, sa mise en oeuvre, sa gouvernance...

mercredi 17 mai

9h30 : Accueil

10h00 -12h30 : Plénière introductive
À l’heure des recompositions territoriales telles que nous les vivons depuis quelques années, des évolutions des modes de vie, de travail, des mobilités, du rapport à l’environnement, aux loisirs (…) quels sont les éléments qui contribuent à définir, incarner un territoire ? Du territoire administratif au territoire de vie, des intercommunalités dont les contours et les compétences évoluent aux bassins de vie quotidiens des personnes, qu’est ce qui fait que les gens se sentent « vivre un territoire » ? Comment transmettre, et construire un patrimoine immatériel commun, un imaginaire collectif relatif au territoire vécu ?
Comment les personnes peuvent-elles s’impliquer sur un territoire ? Quels en sont les enjeux ? Quels outils partagés de concertation, de gouvernance d’un territoire sont possibles ? Et la culture dans tout ça ?
Quels sont les enjeux et les atouts d’un projet culturel de territoire ? Comme cela peut-il faire écho aux droits culturels désormais inscrits dans la loi ?
Autant de problématiques qui constitueront les fils conducteurs de ces rencontres nationales, et discutées via l’entrée spécifique de la ruralité.
Aussi pour ouvrir ces rencontres, différents intervenants tenteront de poser un cadre commun deréflexions, de problématiques, d’enjeux et de perspectives que nous aurons le loisir de confronter et d’explorer plus en amont lors des ateliers de l’après-midi.

Intervenants en cours de confirmation
Anne-Marie GRANIE, Professeure émérite en sociologie de Toulouse - Laboratoire LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires)
Animation : Jean-Yves PINEAU, association les LOCALOS, collectif des projets en campagne, du développement local et de l’impertinence

12h30 -14h30 : REPAS

14h30 -18h00 :cinq ateliers en parallèle
Nous vous proposons sur les trois heures et demie dédiées aux ateliers de travailler comme suit :
• 2 heures : témoignages et échanges au sein de chaque atelier sur les thématiques définies
• 30 min : pause
• 1 h : chaque atelier répond aux mêmes questions « fil rouge » qui permettront d’orchestrer la restitution du lendemain matin !
• Qu’est ce qui fait l’identité culturelle d’un territoire ? Comment se retrouver dans quelque chose qui est porteur ?
• Comment la culture peut participer à plus de solidarité sur les territoires ?
• Comment organiser la gouvernance, le portage, la méthodologie pour qu’elle puisse faire socle et transversalité ? Quelle participation des projets culturels et des personnes au projet de territoire ?

1) La culture comme levier de développement économique pour un territoire : chimères ou réalités ?
1 euro investi dans la culture permet des retombées locales qui se multiplient parfois par 7 ou 8 ! Au-delà des aspects de création d’emplois, enjeu majeur actuel de notre société, la culture est souvent considérée au pire comme un coût ou au mieux comme un devoir. Peu de territoires ruraux se saisissent de la culture comme un levier d’investissement pour l’économie locale. Elle reste souvent à part, cloisonnée. Comment le projet de territoire peut, doit faire le lien entre acteurs économiques et
culturels ? Comment mieux percevoir pour mieux convaincre les décideurs, toute l’importance de la culture saisie au niveau local comme socle et levier de développement durable et facteur d’économie sociale et solidaire ? Comment dans ce contexte de réforme territoriale les communautés de communes peuvent y travailler ?
Intervenants en cours de confirmation

2) Atelier-Recherche : lecture publique et culture sur un territoire
Quels liens entre lecture publique et projet artistique et culturel de territoire ? Comment peut-elle s’y inscrire ? Quels pourraient être ses atouts et comment construire une relation bénéfique pour chacun des opérateurs intervenant dans le champ culturel ? Quels pourraient être ses rôles et ses actions tels que relais d’actions culturelles, lieux de proximité (diffusion, exposition, éducation…) ?

Intervenants en cours de confirmation

3) Quelle construction participative d’un projet de territoire partagé ?
Comment co-construire un projet de territoire de manière participative et collective ? Et, comment mettre en place une gouvernance territoriale en conséquence qui permette de porter sur la durée ce projet de territoire ? Quels outils et/ou méthodes peuvent faciliter la mise en œuvre de cette démarche ? Comment les habitants peuvent-ils participer de manière active au projet de territoire mais aussi aux
démarches d’amélioration ? Aux travers d’exemples et de témoignages, il s’agira de réfléchir aux espaces possibles de rencontres pour définir un projet de territoire mais aussi aux outils permettant la création de ces espaces (SOLIMA, conseil de développement, SDAASP…) ainsi qu’aux personnes (acteurs, élus et publics) pouvant composer la gouvernance du projet de territoire afin qu’elle soit la plus représentative
possible.

Contributeurs : Stéphane SOLER, directeur de la Gare, structure culturelle et socio-éducative impliquée dans le projet éducatif et culturel pour le développement du territoire intercommunal du Lubéron-Mont-de-Vaucluse : www.aveclagare.org

Intervenants en cours de confirmation

4) Comment fabriquer du collectif, du « commun » sur un territoire ? La Résidence comme exemple d’outil
À partir de l’exemple de « résidences territoriales », cet atelier visera à explorer les leviers, les méthodes qui permettent ou permettraient de créer du « bien commun » et du collectif. Comment et pourquoi ces outils de résidences pourraient évoluer et/ou inspirer d’autres démarches facteurs de solidarité et de développement culturel et économique local.

Personne ressource – appui
 : Bruno COLIN, association Jades, qui outre ses activités d’étude, de formation et de production, anime un lieu d’échanges culturels, situé dans le tiers-lieu La Cheminée. www.lacheminee.fr

Animation : Nicolas FILY, association L’Autre Idée à Rennes, qui développe des services de conseil et études, en direction des associations, acteurs publics et qui mène un travail de création artistique par la mise en œuvre de résidences et des productions musicales, plastiques, audiovisuelles, littéraires, multimédia. www.lautre-idee.org

Intervenants en cours de confirmation

5) Le Patrimoine comme moteur de l’actuel et du vivant ?
Si le Patrimoine ou plutôt « les patrimoines » qu’ils soient physiques ou immatériels sont une ressource incontestable aujourd’hui, peu s’en sont saisi comme un levier capable de créer les ressources de demain. Pourtant, ici et là des expérimentations ont montré ou montrent que l’action artistique et culturelle ne doit pas se contenter de valoriser l’existant mais peut, si elle en a l’audace, révéler, créer le patrimoine de demain. Ainsi comment le patrimoine peut-il être un outil, un « leg » au service d’une création contemporaine, vivante et valorisante ?

Intervenants en cours de confirmation

19h30-21h00 : REPAS SUR PLACE

21h00 : spectacle de Jean Bojko ( en cours de confirmation )

jeudi 18 mai

9h00 : Accueil

9h30 -12h30 : restitution des ateliers et plénière conclusive

• 9h30 -11h00 : restitution des ateliers et échanges
• 11h00 - 12h30 : Plénière conclusive : pour un projet culturel de territoirE
Forte des productions et des réflexions qui auront émaillé ces deux jours, cette plénière conclusive proposera un temps collectif autour des multiples enjeux que recouvre la mise en place d’un projet culturel de territoire, au regard notamment des recompositions liées à la loi NOTRe. Comment cette démarche de projet peut-elle donner une nouvelle impulsion, une nouvelle dynamique pour permettre
une implication des populations au sein d’un projet de territoire vivant et partagé ?
Comment et quelles démarches inclusives peuvent être mises en place pour favoriser un territoire en mouvement, au service d’une économie locale, d’un meilleur vivre ensemble, et d’une appropriation de son patrimoine culturel immatériel et matériel ? Quels doivent être les enjeux de méthodologie et de gouvernance dans la
construction d’un projet culturel de territoire afin de garantir autant le processus de fabrication que la mise en œuvre et la pérennité d’une démarche culturelle collective respectueuse des droits culturels de chacun ?

Intervenants en cours de confirmation

Animation : Jean-Yves PINEAU, association les LOCALOS, collectif des projets en campagne, du développement local et de l’impertinence

12h30 -14h30 : REPAS sur place

Informations pratiques
LE Lieu
Communauté de communes Couserans-Pyrénées
Hôtel-Dieu
09190 SAINT-LIZIER
Tel : 05 61 04 69 27
Restauration
Les repas du midi et du soir seront pris sur place et proposés au tarif suivant : 12€ le déjeuner et 14€ le dîner. Le prestataire propose la formule suivante : Entrée + Plat + Dessert + Café / Thé (vin offert par Art’Cade).
Attention, tout repas commandé vous sera facturé. hébergement

CONTACTS
POUR LA FEDELIMA :
• Véra BESZONOFF
06 07 85 27 70 - vera.bezsonoff chez fedelima.org
• Stéphanie GEMBARSKI
02 40 48 08 85 - stephanie.gembarski chez fedelima.org

POUR ART’CADE :
• Pierre GAU (Directeur / Programmateur)
05 61 04 69 27 - direction chez art-cade.com
• Lore RASTOIN (Administratrice)
05 61 04 69 27 - admin chez art-cade.com

Retrouvez le programme complet en cliquant sur le l’image ci-dessous

PDF - 1 Mo

Rencontres ruralité Fedelima mai 2017

AccueilActualitésRencontres nationales projets artistiques et culturels en milieu (...)

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

54bis rue David d'Angers
75019 Paris

Téléphone Work 09 84 44 26 98

Téléphone Work 06 51 64 79 77