Ile-de-France

Subventions destinées aux associations du secteur des arts plastiques

Subventions relatives au secteur des arts plastiques et de l’Economie Sociale et Solidaire

ILE-DE-FRANCE-AIDES REGIONALES

mots clés : associations / culture

  • Soutien aux maisons d’artistes (région) Le dispositif est ouvert aux propriétaires publics et privés de maisons ou d’ateliers d’artistes remarquables, témoins de la présence en Île-de-France de personnages qui auront marqué l’histoire et les arts. Il s’agit de personnalités qui se sont illustrées dans le domaine des arts et des lettres, des sciences ou de personnalités ayant produit une œuvre intellectuelle majeure.
  • Soutien aux expressions citoyennes (région) Les bénéficiaires sont des personnes morales de droit privé à but non lucratif (associations, fondations reconnues d’utilité publique), pour l’obtention du soutien régional, en fonctionnement.
  • Aide au projet mutualisé dans le domaine du spectacle vivant (région) Peuvent être bénéficiaires, les personnes morales de droit public ou privé : équipes artistiques, lieux de spectacle vivant, opérateurs, communes et leurs groupements de moins de 10 000 habitants. La structure doit être dotée de moyens humains, logistiques et techniques professionnels suffisants pour garantir la faisabilité du projet. Elle doit respecter les différentes législations en vigueur. Afin d’encourager ces initiatives sur le territoire, les bénéficiaires soutenus par le Conseil régional au titre d’un autre dispositif de soutien au spectacle vivant sont également éligibles.
  • Aide à la permanence artistique culturelle (région) Peuvent être bénéficiaires de cette aide régionale des personnes morales de droit public ou privé, ayant au moins un an d’existence, ayant leur siège social et exerçant leur activité principale en Ile-de-France.
  • Programme régional de résidences d’artistes (région) Peuvent bénéficier du programme régional de résidences d’artistes : Les lieux culturels implantés en Ile-de-France, et tout particulièrement les lieux dédiés aux arts plastiques, numériques et urbains, de droit public et de droit privé ; Les artistes en résidence, professionnels et inscrits à la Maison des Artistes-sécurité sociale ou à l’Agessa ; D’autres lieux publics ou privés porteurs d’un projet culturel.
  • Aide aux festivals et aux manifestations (région) Peuvent être bénéficiaires de cette aide régionale des personnes morales de droit public, ou privé ayant au moins un an d’existence. La structure doit être dotée de moyens humains, logistiques et techniques professionnels suffisants pour garantir la faisabilité du projet. Elle doit respecter les différentes législations en vigueur. La structure doit être soutenue financièrement par au moins un partenaire public (Etat et/ou collectivité territoriale) avéré.
  • Les aides à la réalisation de manifestations et aux réseaux d’arts plastiques, numériques et urbains (région) Peuvent bénéficier des aides à la réalisation de manifestations d’arts plastiques, numériques et urbains les structures de création ou de diffusion publiques ou privées suivantes : les centres d’art ; les « artists run spaces » (lieux alternatifs dirigés par des artistes) ; les coopératives artistiques de production et de diffusion ; les collectivités territoriales et leurs groupements ; les organisateurs de salons et d’événements dédiés à l’émergence artistique ; les écoles d’art ; les centres culturels ; les fondations œuvrant dans le domaine des arts plastiques et des arts numériques ; les établissements publics ; les associations culturelles œuvrant dans le champ des arts plastiques, numériques et urbains. Peuvent bénéficier des aides aux réseaux arts plastiques, numériques et urbains : les structures publiques ou privées qui fédèrent les professionnels du secteur. Le réseau peut être consacré aux acteurs des arts plastiques, des arts numériques, des arts urbains ou mêler des professionnels des trois secteurs. Il doit comprendre un nombre significatif de structures adhérentes et être représentatif à l’échelle du territoire francilien.
  • Les conventions de développement culturel et les Fabriques arts visuels (région) Peuvent bénéficier des conventions de développement culturel, les structures de création ou de diffusion publiques ou privées suivantes : les centres d’art ; les centres culturels ; les écoles d’art ; les fondations œuvrant dans le domaine des arts plastiques et des arts numériques ; les organisateurs de salons et d’événements dédiés à l’émergence artistique ; les coopératives artistiques de production et de diffusion ; les collectivités territoriales et leurs groupements ; les établissements publics.
  • Culture et Santé (DRAC) Appel à projet pour soutenir des projets d’action culturelle à réaliser sur la période 2018/2019, associant des structures sanitaires ou médico-sociales et des structures culturelles en privilégiant la résidence d’artistes.
  • Culture et justice (DRAC) Les projets développés à destination des personnes placées sous main de justice et des mineurs sous protection judiciaire relèvent de tous les champs culturels et Artistiques. Le services déconcentrés du ministère de la Culture et de la Communication et ceux du ministère de la Justice et des Libertés assistent les directeurs d’établissements pour mettre en place, développer et formaliser des partenariats, dans le but de garantir une offre de qualité adaptée, diversifiée et pérenne. Ils s’assurent que cette offre réponde aux besoins des bénéficiaires et veillent à concevoir une évaluation pour chaque projet et action. Les activités culturelles et artistiques développées avec les publics permettent d’aborder des techniques de production dans les champs évoqués, mais aussi les métiers et professions culturels et artistiques concernés.

mots clés : associations / culture

  • Aide aux projets des professionnels de la chaîne du livre (région) Les bénéficiaires sont les personnes morales de droit privé ou public : associations, collectif d’auteurs, éditeurs indépendants, libraires indépendants, collectivités territoriales (au travers de leurs bibliothèques notamment)… Pour les projets éditoriaux exceptionnels, un délai de carence de trois ans est demandé avant le dépôt d’une nouvelle demande. Pour la promotion des éditeurs indépendants, le porteur de projet peut être : soit un éditeur pour sa participation à plusieurs opérations (salons, foires…) ; soit un regroupement de plusieurs éditeurs pour leur participation à une ou plusieurs opérations (salons, foires…).
  • Aide aux manifestations littéraires (région) Les bénéficiaires sont des personnes morales de droit public ou de droit privé dont les associations, auteurs, éditeurs, librairies indépendantes, collectivités territoriales (au travers de leurs bibliothèques notamment).
  • Soutien aux radios et télévisions locales (région) Les radios locales de catégorie A. Les chaines de télévision du canal 21 de la TNT. Les télévisions locales franciliennes de proximité justifiant de plus de deux ans d’existence et de moins de 20%de recettes publicitaires dans leur chiffre d’affaire.

mots clés : associations / formation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • Fonjep (DRJSCS) Aide à la structuration des associations dans le cadre d’une démarche d’éducation populaire et d’un maillage territorial de proximité, notamment en soutenant les associations intervenant dans des territoires fragiles, ruraux comme urbains. La durée de conventionnement est de trois ans.

mots clés : associations / économie

  • Aide à la création de tiers-lieux (région) Les collectivités locales et leurs groupements, Les établissements publics, Les établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche, Les associations, Les entreprises (quels que soient leur taille et leur statut juridique).
  • Entreprendre dans les quartiers de la Politique de la ville (région) Sont éligibles les collectivités locales et leurs groupements, ainsi que les opérateurs franciliens de l’accompagnement de la création/reprise et du développement d’entreprises (personnes morales de droit public ou privé). L’appel à projet étant fondé sur le principe d’une dynamique partenariale, les projets portés dans le cadre d’un consortium associant des acteurs publics et/ou privés seront privilégiés.

mots clés : associations / économie

mots clés : associations / Europe internationale professionnel

  • Actions internationales (région) À l’international, la Région renforce les liens avec les pays d’origine des Franciliens ainsi qu’avec les zones ayant un fort intérêt économique pour le territoire Sont éligibles au dispositif Actions internationales : Les associations régies par la loi de 1901, Les établissements publics, Les collectivités territoriales, Les fondations, Les groupements d’intérêt public (GIP), Les entreprises portant un projet non lucratif d’intérêt régional, relevant notamment de l’économie sociale et solidaire. Le siège social de l’organisme doit se situer en Île-de-France. L’organisme doit par ailleurs justifier de plus d’un an d’existence officielle (date de publication au Journal Officiel de la République Française). Enfin, l’organisme doit obligatoirement justifier d’un partenaire ou d’un relais domicilié sur le lieu du projet, clairement identifié (association, collectivité territoriale, établissement public, etc.), et fournir les justificatifs correspondants (conventions précisant les responsabilités de chacun, notamment en termes de maîtrise d’ouvrage et de responsabilité financière). Des organismes franciliens peuvent être associés en partenariat au projet, qu’ils soient de nature associative, établissement public ou privé, services et opérateurs de l’État, autorités locales, etc.

mots clés : associations/logement santé social

mots clés : associations/logement social professionnel


DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE

mots clés : associations / culture

  • Soutien à la création (département) Ce dispositif s’adresse aux compagnies émergentes ou confirmées qui agissent dans les domaines du théâtre, de la danse, de la musique et des arts plastiques.
  • Soutien aux résidences d’implantation et aux résidences action (département) Le dispositif des résidences d’implantation permet d’accompagner les résidences artistiques dans le cadre de la diffusion, de la production artistique et de l’action culturelle. Ces résidences doivent faire appel à au moins 3 partenaires ou se réaliser dans le cadre d’un appel à projet. Le projet de résidence action est basé sur les actions culturelles à mener avec les habitants et ne prend en compte en aucun cas des enjeux de production et de création.
  • Soutien à la pratique amateur (département) Ce dossier s’adresse aux groupes amateurs pratiquant la musique, le théâtre, la danse, les arts visuels et les arts plastiques ainsi qu’aux structures accompagnant la pratique amateur.
  • Soutien aux lieux de proximité (département) Ce dossier s’adresse aux structures socio-culturelles disposant d’une équipe administrative permanente qui proposent des activités artistiques, culturelles, sportives, récréatives et qui organisent des évènements culturels dans le but de renforcer le lien social et de favoriser l’ouverture culturelle. Les activités proposées doivent concerner au moins 100 participants et doivent être encadrées par des professionnels (salariés par la structure).

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.


DÉPARTEMENT DES YVELINES

mots clés : associations / culture

  • Aide aux programmes d’éducation artistique et culturelle – aide au fonctionnement (département) Ce dispositif, sur une durée de trois ans, inclut une convention d’objectifs revue tous les ans, avec une évaluation par les services départementaux. Cette aide est complémentaire de l’appel à projets « Parcours et résidences d’éducation artistique et culturelle » afin de proposer une approche renouvelée de l’éducation artistique et culturelle sur le territoire, sous le prisme des droits culturels et en vue de la contribution des habitants à la construction d’un territoire apprenant (culture de l’apprentissage tout au long de la vie).
  • Aide aux manifestations culturelles attractives (département) Cette aide est destinée à valoriser les territoires dans leurs singularités afin de les rendre attractifs. Il s’agira, pour les porteurs, de créer les conditions favorables pour proposer une offre culturelle inédite ou marqueuse de l’identité culturelle d’un territoire. Les festivals peuvent être soutenus dans le cadre de cette aide dans la mesure où les manifestations sont programmées dans des sites « écrins » yvelinois.
  • Aide à la création de réseaux de territoires (département) Ce dispositif, qui propose à la fois une assistance en ingénierie et une aide financière, vise en priorité les territoires ruraux, mais peut être mobilisé par tout demandeur affichant une ambition en termes de contribution aux coopérations des territoires, aux nouvelles approches de services publics collaboratifs.
  • Appel à projets « Culture et accessibilité » (département) Cette aide est destinée à faire de l’inclusion sociale une priorité en matière d’accès à la culture. Il s’agira, pour les porteurs, de créer des rapprochements durables avec des équipements spécialisés, de construire une démarche de sensibilisation adaptée à tout type d’isolement ou d’exclusion, de construire une offre tout public incluant les personnes empêchées, de contribuer à transformer une pratique culturelle en opportunité de valorisation des expressions et des talents, de proposer des actions hors les murs.
  • Appel à projets « Parcours et résidence d’éducation artistique et culturelle » (département) Cet appel à projet concerne toute initiative qui se déroulera dans les Yvelines et qui proposera sous le format d’un parcours ou d’une résidence des actions de médiation. L’approche proposée de l’éducation artistique et culturelle doit permettre au public de fréquenter et rencontrer les œuvres, les artistes, les professionnels des arts et de la culture, de pratiquer de manière individuelle ou collective, et d’acquérir des connaissances. Il peut convoquer tous les domaines culturels au service des publics prioritaires du Département : jeune public, adolescents, publics empêchés ou bénéficiaires de l’aide sociale. Le Département sera attentif aux nouvelles formes d’expression culturelle telles que l’improvisation théâtrale, les arts du cirque, la création numérique, etc.
  • Appel à projets « Itinérances » (département) Cet appel à projets concerne toute initiative d’ordre culturel basée sur le principe d’une « itinérance », à même de dévoiler le potentiel d’un territoire ou d’impliquer des publics sur des espaces distants. L’offre peut être inédite ou s’appuyer sur une infrastructure existante. Il s’agit d’assurer une présence culturelle là où elle fait défaut mais, plus encore, de créer, pour qui en profite, l’envie de renouveler l’expérience. Ephémère par nature, le projet créera des liens susceptibles de le permettre.

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.

mots clés : associations / collèges

  • Appel à projet Soutien aux Initiatives Locales (département) 5 axes sont susceptibles d’être subventionnés dans le cadre de cet appel à projet dont « Pratiques Innovantes » : Le principe porte sur un soutien aux initiatives présentant une dynamique d’innovation, ayant un caractère interdisciplinaire, dans le cadre d’un atelier réalisé en dehors des activités de la classe.


DÉPARTEMENT DE L’ESSONNE

mots clés : associations / culture

  • Aide en investissement (département) Le Département renforce son soutien aux porteurs de projets, en proposant une aide en investissement pour les associations. Celle-ci permet aux associations de pérenniser leurs projets en soutenant financièrement l’achat des matériels et des équipements nécessaires à leur réalisation.

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.

mots clés : associations / jeunesse

  • Appel à projets " Insertion professionnelle des jeunes " (département) Dans le cadre de son Pacte Solidarité Essonne 2016-2020, le Département lance un appel à projets pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes essonniens âgés de 18 à 25 ans. Les actions devront s’appuyer sur des activités favorisant la re mobilisation et l’autonomie vers une insertion professionnelle.
  • Appel à projets jeunesse et vie associative (département) Appel à projet devant permettre l’affirmation des valeurs républicaines et du vivre ensemble ainsi que l’appréhension des devoirs et des droits comme un ensemble cohérent et indissociable. Ces deux appels à projets visent notamment à : Renforcer la connaissance, la transmission des valeurs de la République et le dialogue autour de ces valeurs ; Encourager et soutenir les initiatives visant à développer une citoyenneté effective sur l’ensemble du territoire essonnien ; Permettre aux bénéficiaires des actions, et tout particulièrement aux jeunes, d’être acteurs de leur parcours citoyen ; Développer l’engagement citoyen des jeunes dans le but de les encourager à s’inscrire dans des actions bénévoles portées par les associations et/ou les collectivités essonniennes dans le cadre du dispositif « Tremplin citoyen » ; Favoriser le vivre ensemble et la solidarité ; Sensibiliser à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la lutte contre toute forme de discrimination.

mots clés : associations / pratique amateur


DÉPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE

mots clés : associations / culture

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.


DÉPARTEMENT DE SEINE SAINT DENIS

mots clés : associations / culture

  • Résidences artistiques et aide aux projets (département) Le dispositif de résidence mis en place par le Département constitue son principal outil de soutien direct aux artistes et compagnies. Il se décline dans l’ensemble des champs artistiques, spectacle vivant, arts visuels, cinéma, littérature avec un axe prioritaire consacré à la création contemporaine et aux formes innovantes, qui pour autant n’exclut pas les projets présentant des œuvres du patrimoine et du répertoire. D’une durée allant de six mois à trois ans, la résidence permet d’offrir aux artistes un espace-temps et des conditions de production indispensables au travail de création. Pouvant se réaliser dans des lieux aussi divers que des médiathèques, des centres culturels, des théâtres, des scènes de spectacle, certains sites du patrimoine, des centres de loisirs, des structures d’aide sociale à l’enfance ou des festivals, elle est un des outils déterminants de la rencontre des artistes avec les publics.
  • Le soutien aux festivals (département) Le Département soutient de nombreux festivals, de grande et moindre envergure, dans tous les champs artistiques (cinéma, arts visuels, spectacle vivant, littérature), à condition que ceux-ci soient cohérents avec les grands axes de sa politique culturelle et développent notamment des actions marquées en direction des publics. Les partenaires soutenus pour l’organisation de festivals s’appuient généralement sur un réseau de villes, d’acteurs culturels, de jeunesse et de quartiers et contribuent à la diffusion de l’offre artistique sur l’ensemble du territoire : rencontres, sensibilisations, formations sont ainsi largement développées en parallèle des festivals afin d’instaurer avec les publics un cadre riche d’échanges culturels et de rencontre avec la création.
  • Le soutien aux réseaux (département) Par les groupes de travail organisés, les échanges qu’ils permettent, les réseaux favorisent la mutualisation et la coopération entre équipements culturels, artistes et compagnies et sont le terreau de projets audacieux et innovants. C’est pourquoi le Département est particulièrement attentif à leur création et à leur soutien. Il initie parfois lui-même certaines démarches de réseaux (résidences jeune public, réseau chorégraphique, arts visuels, réseau théâtres de ville par exemple).

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.


DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE

mots clés : associations / culture

  • Aide aux projets culturels (département) Pour bénéficier de cette aide, des critères sont à remplir : projet à rayonnement départemental ou porteur d’une innovation culturelle, projet de nature exceptionnelle, qualité de l’action culturelle et éducative menée autour du projet en direction de la population, financements croisés.

mots clés : associations / innovation

mots clés : associations / structuration-emploi

  • DLA Dispositif Local d’Accompagnement Dispositif permettant aux associations de bénéficier d’accompagnements sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou pérenniser des emplois.

mots clés : associations / économie sociale et solidaire

  • Appel à projets de développement social et solidaire du territoire (département) Le Département accompagne les meilleurs projets établis dans le Val-de-Marne, au stade d’émergence (étude de faisabilité, expérimentation) ou de démarrage, et portés par une structure de l’économie sociale et solidaire. Le projet doit présenter un ancrage territorial fort, une utilité sociale avérée, s’inscrire dans une démarche de cohésion sociale et territoriale, être viable économiquement, permettre la création/consolidation d’emploi(s). Le montant sollicité devra être compris entre 5 000 € et 15 000 € et représentant au maximum 70 % du montant total du projet.

mots clés : associations / jeunesse

  • Fonds d’Aide aux Projets (FAP) (département) Il soutient des projets portés par des jeunes et des projets en direction de la jeunesse. Ce fonds peut soutenir des projets qui ont lieu toute l’année. Ces projets doivent favoriser l’engagement ou la participation des jeunes dans différents domaines (culture, sport, éducation, démocratie participative…).

mots clés : associations / lieu, équipement

  • Programme d’encouragement aux équipements de proximité (département) Le Département attribue des subventions pour la construction ou la re qualification de nouveaux équipements de proximité. L’objectif est le développement du lien social et l’émergence de projets associatifs réunissant la population dans sa diversité culturelle, d’âge et de centres d’intérêts. Le projet d’équipement de proximité doit être implanté en cœur ou à proximité d’un quartier relevant de la politique de la ville mise en œuvre par le Département. Dans ce cadre, une attention particulière sera portée aux quartiers en renouvellement urbain. Le rayonnement estimé du futur équipement auprès des habitants sera pris en compte.

mots clés : associations / action culturelle

  • Soutien aux initiatives de proximité dans les quartiers d’habitats sociaux (département) Le dispositif d’encouragement aux initiatives de proximité permet d’accorder des subventions départementales à des projets collectifs menés à l’échelle d’un quartier val-de-marnais. Le montant maximum est de 5 000 euros. Ce programme vise à renforcer l’engagement de la collectivité en faveur du maintien, du renforcement et du développement du lien social et du mieux vivre ensemble dans les quartiers d’habitat social. Un large éventail de projets peut être soutenu par ce dispositif, du développement des fêtes de quartier, en passant par des actions d’accompagnement à la scolarité, la mise en place d’ateliers culturels et sportifs, de formations pour l’apprentissage du français, etc.
 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

54bis rue David d'Angers
75019 Paris

Téléphone Work 09 84 44 26 98

Téléphone Work 06 51 64 79 77