Réponse de la région Île-de-France au courrier de la FRAAP adressé aux conseillers.ères arts plastiques des DRAC et aux Régions

Courriel reçu d’Emmanuel Michaud et Jean-Baptiste Gabbero, conseillers aux arts visuels. DRAC d’Île-de-France.

Bonjour,

Pour faire face aux actuelles difficultés de trésorerie que vous traversez, la DRAC d’Île-de-France (en complément des autres aides gouvernementales dont celle du CNAP), propose une aide d’urgence à destination des structures associatives d’arts visuels ne relevant pas d’un label ou conventionnement particulier avec l’État (artist-run Spaces, project spaces, ateliers collectifs...).

Lieux de travail indispensables pour les artistes-auteurs et les commissaires indépendants, ces structures participent au renouvellement des standards de l’expérimentation, de la diffusion et de la promotion de la création contemporaine sur l’ensemble du territoire et à destination d’un large public.

- 1/ Objet de l’aide
L’aide a vocation à soutenir les associations rencontrant des difficultés, notamment de trésorerie, du fait de la fermeture et/ou l’annulation de manifestations ou actions culturelles, et de la perte de recettes propres dont l’absence remet en cause la pérennité de l’association. Elle est cumulable avec les dispositifs de soutien de l’économie mis en place par le gouvernement.

- 2/ Sont éligibles à cette aide les structures qui ont pour objet social de soutenir la création, la diffusion et la promotion des arts visuels dans les domaines plastiques, graphiques et photographiques notamment.
Sont concernés :
Les lieux de production et de diffusion (centres d’art, espaces et lieux arts visuels, plastiques, graphiques et photographiques, galeries et éditions associatives) ;
Les collectifs d’artistes, de créateurs et d’auteurs (plasticiens, photographes, graphistes, designers, art urbain, critiques d’art, théoriciens et commissaires) ;
Les lieux de production et ateliers partagés, lieux en communs, tiers et alternatifs ; les lieux de résidences et de recherche.

- 3/ Calcul de l’aide
Le montant de l’aide ne pourra dépasser 80 % de la perte d’exploitation. L’aide est plafonnée à 8 000 euros.
Le montant limité de cette aide et la perspective d’un arbitrage national nous obligeront à privilégier les structures les plus fragilisées par la situation actuelle.

- 4/ Pièces à fournir
Avant le 19 mai, retourner par mail à la DRAC d’Île de France le formulaire de demande d’aide d’urgence en renseignant les 2 onglets qui concernent l’ensemble des informations spécifiques liées à votre demande.

- Si votre demande est acceptée, vous devrez fournir en complément les éléments suivants : Formulaire Cerfa 12156*05 - RIB - fiche INSEE - Statuts.
Les modalités de cette aide sont détaillées au sein des 4 onglets de la pièce jointe à ce message.

Nous sommes conscients de la très forte tension ambiante qu’est la votre, c’est pourquoi lus espérons que cette aide parviendra à surmonter les difficultés que vous traversez.

Pour plus d’informations vous pouvez contacter vos conseillers aux arts visuels : Messieurs Emmanuel Michaud et Jean-Baptiste Gabbero.

Bien à vous,
Le Département des arts visuels Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France Ministère de la Culture.

info document 730

Fichier Excel/19 ko. 07/05/2020.

AccueilChantiersActualitésRéponse de la région Île-de-France au courrier de la FRAAP adressé (...)

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

Téléphone Work09 84 44 26 98

Téléphone Work06 51 64 79 77