Contribution de la FRAAP relative au Projet de loi de finances 2021

Jeudi 5 novembre 2020, la FRAAP a été auditionnée par le Sénat autour du projet de loi de finances 2021, principalement autour du programme 131 (Création), mais aussi, plus marginalement, autour du programme 361 (transmission des savoirs et la démocratisation de la culture) et du Plan de Relance.

En parallèle de cette audition, elle a tenu à rédiger une contribution écrite que vous pouvez retrouver en cliquant sur l’image ci-après

La création artistique contemporaine n’est pas que spectaculaire.
La résumer aux arts vivants en oubliant systématiquement les arts visuels revient à nier l’existence des artistes-auteurs et autrices, à les occulter pour ne considérer que leurs interprètes.

La différence notable est celle de la rémunération.
Dans le premier cas, la personne est salariée et ouvre des droits à l’intermittence, dans le second elle est travailleuse indépendante, l’une est subordonnée l’autre non.

Bien désigner chacun, connaître et expliquer les spécificités est essentiel à la bonne compréhension des enjeux du projet de loi de finances pour les gestionnaires des finances publiques, ainsi que pour les techniciens et tous ceux qui font, diffusent, financent ou exploitent la création sous toutes ses formes.

Une politique culturelle ambitieuse ne doit pas oublier la dimension Arts Visuels dans ses dispositifs de soutien. Or non seulement les arts visuels sont largement sous-dotés mais aussi souvent négligés, méconnus voire invisibilisés.

Nommer distinctement les arts visuels dans tous les dispositifs liés à la création, à la diffusion, à l’éducation artistique et culturelle, à la structuration professionnelle du secteur c’est soutenir la création artistique indépendante.
Rendre visibles la multiplicité et la diversité des initiatives et des pratiques, en reconnaissant le rôle essentiel que jouent les associations et collectifs d’artistes plasticiens c’est défendre les droits culturels et avec eux, les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui les accompagnent et qui sont les fondements de notre république.


LE CONTEXTE DE LA CRISE SANITAIRE

Cette année, dans le contexte qui nous alerte depuis le printemps 2020, la FRAAP souhaite insister sur l’importance capitale de maintenir l’accès aux arts et à la culture pour tous.
La culture est une composante fondamentale de notre capacité à vivre ensemble.
Il est possible de maintenir de nombreuses pratiques de manière responsable et en partageant le souhait ferme de mettre un terme à l’épidémie qui continue de se développer.

Concernant les arts visuels en particulier, les ateliers d’artistes - nécessaires à la création et donc à la survie des artistes, et les lieux de diffusion peuvent rester ouverts dans des conditions d’accueil respectueuses des normes sanitaires.

Nous sommes convaincus que les arts et la culture peuvent et vont jouer un rôle déterminant pour surmonter cette crise sans précédent.
Il est indispensable de traiter le rapport aux arts et à la culture comme un lien essentiel dont dépend la survie de nos sociétés et de notre humanité.
Il est urgent de prendre la mesure de cette urgence pour les artistes, pour les acteurs de la culture en général et pour la société dans son ensemble.

PDF - 728.6 ko

ContributionFRAAP-PLF2021

AccueilChantiersActualitésContribution de la FRAAP relative au Projet de loi de finances (...)

 

Qui sommes-nous ?

La Fraap est une fédération ouverte à toutes les associations et collectifs d’artistes plasticiens. En savoir plus

Fraap

Téléphone Work09 84 44 26 98

Téléphone Work06 51 64 79 77